Le Rocket signe sa première victoire devant ses partisans

Crédit photo: Vincent Cotnoir

 

Hier, le Rocket South Shore de Coaticook foulait le terrain du Stade Julien-Morin pour la première fois de la saison. Appuyé par environ cent cinquante partisans, la formation de l'entraîneur Mike Goyette a réussi à livrer la marchandise en signant leur première victoire de la campagne par la marque de 5-3 face aux Guerriers de Granby.

La cérémonie d’avant-match

En avant-match s'est déroulée une courte cérémonie d'ouverture où les joueurs et les membres de l'organisation furent présentés à l'assistance. Ce moment fut aussi choisi afin de rendre hommage à M. François Rouette, ancien président des Diamants de Québec, décédé des suites d'un cancer au mois de mars dernier. Partisans et athlètes furent ainsi invités à respecter une minute de silence en son honneur. Il y a également eu les traditionnels lancés protocolaires effectués par M. Simon Madore, maire de Coaticook, et Mme Érika Charron, représentante des industrie South Shore de Coaticook. Finalement, c'est après l'interprétation de l'hymne national par Mlle Mégane Routhier que tout était en place pour lancer la partie.

Une offensive opportuniste profitant des erreurs de l’adversaire

Le début de la rencontre fut quelque peu difficile pour l’équipe locale qui a vu ses adversaires venir marquer deux fois suite à deux erreurs. Heureusement, à leur tour à la frappe, les Coaticookois ont aussi bénéficié de maladresses des joueurs de Granby. Tout d’abord, une faute du receveur aura permis à Samuel Nadeau de s’inscrire au tableau indicateur. Par la suite, en troisième, alors que Maxime Desruisseaux était dans le rectangle des frappeurs, un mauvais relais du joueur de deuxième but a permis à Nadeau et Karl Gosselin de croiser la plaque payante portant le pointage à 3-2. Le quatrième point fut marqué alors que Desruisseaux a franchi le marbre suite  au coup frappé par Samuel Champagne. Finalement, c’est Gosselin qui a marqué le dernier point des siens bénéficiant d’une erreur du voltigeur de droite. Malgré le fait que Granby ait marqué un point en septième, ce ne fut pas suffisant pour remporter la rencontre.

 

Des artilleurs efficaces

En défensive, le Rocket a fait trois erreurs, mais de bonnes performances des artilleurs ont permis à Coaticook de bien s’en tirer. Effectivement, Martin Landry, qui en était à son deuxième match à titre de lanceur partant, a occupé le monticule pendant 6.1 manches. Durant son passage, il a accordé trois points dont aucun n’est mérité à sa fiche sur huit coups sûrs. Il a également alloué deux buts sur balles. Par la suite, c’est Alfred Morel-Quintin qui est venu protéger la victoire alors qu’il a pris place sur la butte pendant 0.2 manche. Ne laissant aucune chance aux frappeurs qui se sont présentés devant lui, Morel-Quintin les a tenus en échec tous les deux en les retirant sur trois prises! Mettant ainsi fin à la rencontre.

 

Ne manquez as le prochain match de votre Rocket, qui aura lieu aujourd’hui, 26 mai, alors qu’il affrontera l’ABC 18U dès 16h et 19h au stade Julien Morin. 

Source: Sophy-Anne Brière

Partenaires

SFGT
Maurais
Ville de Coaticook
Rocket de Coaticook
CIGN FM
Cabico
RCGT
South Shore meubles
STA
Big Bill
RM stator
107 FM
Champeau

Social

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Dernières nouvelles

Partenaires

Impression GB